La Liberté

Un plan vaudois pour l’apprentissage

«L’apprentissage, c’est un tremplin», aux yeux de la conseillère d’Etat Cesla Amarelle, qui veut promouvoir cette voie de formation. © Keystone
«L’apprentissage, c’est un tremplin», aux yeux de la conseillère d’Etat Cesla Amarelle, qui veut promouvoir cette voie de formation. © Keystone
20.11.2019

La conseillère d’Etat Cesla Amarelle veut valoriser la formation professionnelle, souvent mal-aimée

Raphaël Besson

L’enjeu est de taille pour le canton de Vaud. La valorisation de la formation professionnelle est une priorité de la législature, a martelé hier Cesla Amarelle. La conseillère d’Etat vaudoise a tenu à présenter ses plans dans «l’écrin» que constitue le Salon des métiers et de la formation, qui fête cette année son dixième anniversaire à Beaulieu.

Immédiatement après un défilé de mode sur la scène du Forum et avant une conférence sur la façon de réussir à se faire embaucher, Cesla Amarelle a souligné un message général que Lionel Eperon, directeur de l’enseignement postobligatoire, a par la suite détaillé. «L’apprentissage, c’est un tremplin, et il faut éviter de perdre du temps à se chercher. Il faut aller chercher le CFC. C&rsq

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00