La Liberté

«Une fenêtre favorable» pour régler la facture sociale

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans le modèle de l'Union des communes vaudoise, le canton, ici Pascal Broulis, responsable des finances, devrait accepter de son côté de payer 240 millions de francs de la facture sociale. © KEYSTONE
Dans le modèle de l'Union des communes vaudoise, le canton, ici Pascal Broulis, responsable des finances, devrait accepter de son côté de payer 240 millions de francs de la facture sociale. © KEYSTONE
Partager cet article sur:
20.05.2020

Une solution semble s’esquisser dans le différend entre canton et communes sur la facture sociale

Raphaël Besson

Finances publiques » La vive tension entre les communes et le canton à propos de la facture sociale vaudoise paraît s’apaiser. Une solution obtient un quasi-consensus côté communal sur une nouvelle répartition des charges. Les communes paieraient un tiers au lieu de la moitié et le Conseil d’Etat devrait accepter de faire un gros geste financier, estimé à 240 millions de francs. 

Pour bien comprendre les enjeux, un petit retour en arrière s’impose. Le 23 janvier, Rolle accueillait les Assises de la facture sociale. Son syndic Denys Jaquet et celui de Crans, Robert Middleton, avaient battu le rappel de tous ceux qui râlaient de plus en plus fort contre les 820 millions de francs à payer pour la facture sociale, l’autre moitié étant à la charge du canton.

240

millions de francs, le geste financier auquel d

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00