La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Retour aux sources suisses de l’anarchisme

Il y a 150 ans était fondée l’Internationale anti-autoritaire à Saint-Imier, sous l’impulsion de Bakounine

Le révolutionnaire russe et théoricien anarchiste Michel Bakounine, photographié vers 1860 par Nadar. © DR
Le révolutionnaire russe et théoricien anarchiste Michel Bakounine, photographié vers 1860 par Nadar. © DR
Retour aux sources suisses de l’anarchisme
Retour aux sources suisses de l’anarchisme

Pascal Fleury

Publié le 10.06.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Idéologie libertaire » Le mois prochain, la cité horlogère de Saint-Imier, dans le Jura bernois, célébrera les 150 ans de la fondation de l’Internationale anti-autoritaire, un événement qui a marqué la naissance du mouvement anarchiste organisé. «Cette fondation est l’aboutissement du schisme qui a déchiré les socialistes marxistes, menés par Karl Marx, et les libertaires incarnés par Michel Bakounine», explique Max Ferréol, membre du comité des rencontres commémoratives.

Le mouvement libertaire, rappelle-t-il, considérait la liberté face à l’Etat comme une valeur fondamentale et rejetait toute forme d’autoritarisme dans l’organisation sociale. Alors que Marx et ses partisans prônaient un contrôle centralisé des structures étatiques, Bakounine soutenait leur abolition

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11