La Liberté

Seuls les «bons» citoyens à Gruyères avec Alain Berset!

Partager cet article sur:
31.07.2021

Je m’informe via les médias traditionnels, ne suis ni un campagnard conservateur, ni une émigrée sous-éduquée, ni une adepte des courants ésotériques. Je suis donc une sceptique qui n’existe pas, selon l’institut de sondage que La Liberté a interrogé (24.7).

Et que vois-je depuis ma position, qui n’a pourtant rien d’extraordinaire (ni de sceptique d’ailleurs)? Daniel Koch affirmant l’exact contraire de ce qu’il professait l’an dernier (Blick.ch du 16.7), lorsqu’il préconisait d’isoler les enfants de leurs grands-parents, plongeant toutes les familles du pays dans le désarroi et la peur. Se faire payer 350 francs l’heure de bla-bla, ça vous pose son homme.

Je vois le 1er Août à Gruyères réservé aux seuls détenteurs du pass Covid, «afin de permettre à plus de monde d’accéder aux festivités» (LL du 24.7) Traduction: seuls les «bons» citoyens peuvent aller fêter leur pays! Peut-on imaginer meilleur symbole de la scission insidieuse introduite dans la population? Et puisque le couperet tombe en fonction du nombre de «cas», réjouissons-nous des 570 000 vaccinés qui vont potentiellement s’infecter (LL du 27.7). Dans quelle catégorie seront-ils rangés? Hé, 73% des Fribourgeois ont des anticorps Covid, fichez-nous la paix!

Des gens posés me disent qu’ainsi on évite des variants qui menaceront peut-être les enfants, etc. C’est chose faite, mes amis: de plus en plus de bébés hospitalisés pour VRS (maladie respiratoire grave) parce qu’ils n’ont pas pu sortir assez durant les précédents confinements (Blick.ch du 23.7), et on continue de démanteler des lits hospitaliers (Bon pour la tête du 9.7).

Véronique Piller,

Corminbœuf

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00