La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Corrida bulloise: retour sur l’itinéraire unique de Dominic Lobalu, tenant du titre

Tête d’affiche de la Corrida bulloise, qui se déroule ce samedi, le réfugié sud-soudanais a changé à jamais sa destinée en demandant l’asile en Suisse un beau jour de mai 2019. 

Dominic Lobalu ne repartira pas (encore) avec le vrai taureau cette année, mais avec une reconstitution symbolique en bois. C’est déjà ça! © Antoine Vullioud-archives
Dominic Lobalu ne repartira pas (encore) avec le vrai taureau cette année, mais avec une reconstitution symbolique en bois. C’est déjà ça! © Antoine Vullioud-archives

Pierre Schouwey

Publié le 17.11.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Course à pied » «Depuis 6 semaines, un athlète du Soudan du Sud s’entraîne avec moi. C’est un très bon coureur, qui a fini le 10 km de Genève en 29’12’’ en mai dernier. Il aimerait participer à votre course. Avez-vous un dossard pour un jeune homme très rapide?» Quand il reçoit ce message de Markus Hagmann, un jour de septembre 2019, Frédéric Dumas ne se doute pas qu’il s’apprête à accueillir non seulement le futur vainqueur de l’épreuve dont il était encore le responsable des élites, mais aussi l’une des pointures en devenir de l’athlétisme mondial. Le 6 octobre de cette même année, au terme d’une passe d’armes épique avec l’Ethiopien Muleta Neda dans la montée de la route des Alpes, Dominic Lokinyomo Lobalu, anonyme réfugié au passé cabossé, se révèle un peu aux yeux de la Suisse. «Morat-Fribourg, c’est ma première grosse victoire et une course que j’apprécie beaucoup. Idem pour la Corrida bulloise.»

«Je veux participer aux Jeux l’été prochain»
Dominic Loba

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11