La Liberté

«Evidemment, la réalité est tout autre»

Lea Sprunger: «Pour le moment, je ne vois pas comment insérer du sport dans mes semaines.» © Keystone-archives
Lea Sprunger: «Pour le moment, je ne vois pas comment insérer du sport dans mes semaines.» © Keystone-archives
Partager cet article sur:
08.10.2021

Parole d’expert

Athlétisme. Me voici donc retraitée des pistes, me voici à parler de ma vie de sportive au passé. Quel sentiment étrange! Qu’en est-il de ma vie à présent? Dans mon imagination, et ma vision peu réaliste, je me voyais prendre six mois «off»: prendre du temps pour moi, voir mes amis, faire ce que je n’avais pas eu le temps de faire auparavant. C’était ma vision pas très réaliste de «ma vie d’après»…

Après deux semaines de vacances, je me retrouve sur les bancs d’école à étudier à temps plein. Des journées assise à comprendre les fondamentaux de la comptabilité, du management, du droit et autres. En lien, évidemment, avec le sport. Car, oui, j’ai commencé un MAS (Master of Advence Studies) dans le but d’apporter une expertise académique et de la crédibilité à mes connaissances développées au travers de ma vie de sportive d’élite.

Nouvel emploi du temps

Additionné à cela, je ne sais pas dire non… mais je vais apprendre, ne vous y méprenez pas! Ce qui signifie qu’à mon nouvel emploi du temps viennent s’ajouter de nombreuses conférences, des soirées de fin d’année ou encore des remises de prix.

Ma vision d’après-carrière s’est révélée loin de la réalité, vous aurez pu le comprendre. Pour le moment, je ne vois pas comment insérer du sport dans mes semaines, mais je vais faire un peu de place pour cela d’ici quelque temps, c’est sûr.

Une belle manifestation

Cependant, je suis ravie de pouvoir vivre ce nouveau chapitre. Je ne m’ennuie pas et rencontre de belles personnes. Je pense sincèrement que mes études seront un plus dans ma vie professionnelle. En plus de cela, car évidemment cela n’étant pas assez, je travaillerai, dès janvier, pour une belle manifestation sportive lausannoise qui me tient à cœur (vous avez deviné à quoi je fais allusion…).

Mettre en pratique directement ce que j’apprends en cours, apporter mes idées d’athlète fraîchement retraitée, rester en contact avec le monde de l’athlétisme: que d’extraordinaires stimulants pour cette nouvelle aventure!

lea sprunger

La Liberté, en collaboration avec Le Nouvelliste, Arcinfo, Le Quotidien jurassien et le Journal du Jura, donne chaque semaine la parole à des experts romands qui se relaient pour partager leur vision du sport.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00