La Liberté

Inge et Adrian Jenny en animateurs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
04.10.2021

Course féminine » Pendant qu’Adrian Jenny servait de lièvre à Aburkadir Habela Genet et Maude Mathys, Inge Jenny imposait sa loi au peloton fribourgeois.

Si Seraina Stettler (14e en 1h11’20) et Marion Monney (23e 1h13’40) incarnent l’avenir du running fribourgeois, Inge Jenny continue pour l’heure de dominer de la tête et des épaules le peloton féminin. A 43 ans, la Singinoise s’est adjugé, comme en 2019, le titre de meilleure Fribourgeoise grâce à sa septième place scratch. Derrière elle, au troisième rang de la hiérarchie cantonale, une autre «F40» fait de la résistance. Chronométrée en 1h10’52, Steffi Trachsel a concédé pas loin de trois minutes à l’intouchable Inge Jenny et deux à Fiona Héritier. L’habitante de Ménières, licenciée au

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00