La Liberté

Isaac Kimeli: l’échappée belge

Départ de la course élites: Yan Volery, Isaac Kimeli, Boniface Kibiwott et Tadesse Abraham s’élancent pour une des Corridas les plus rapides de l’histoire. © Aldo Ellena
Départ de la course élites: Yan Volery, Isaac Kimeli, Boniface Kibiwott et Tadesse Abraham s’élancent pour une des Corridas les plus rapides de l’histoire. © Aldo Ellena
Sarah Chelangat mène devant Esther Chebet et Helen Bekele Tola: la course se finira dans un sprint confus. © Aldo Ellena
Sarah Chelangat mène devant Esther Chebet et Helen Bekele Tola: la course se finira dans un sprint confus. © Aldo Ellena
17.11.2019

Le vice-champion d’Europe de cross s’impose, avec le troisième chrono de l’histoire de la Corrida bulloise

Jean Ammann

Corrida bulloise » L’ombre de Julien Wanders planait sur la course: le recordman (22’27, 8 km) et double vainqueur de l’épreuve était au Kenya, mais il avait un émissaire en la personne de Boniface Kibiwott, l’un de ses compagnons d’entraînement sur les hauteurs d’Iten, qui venait de courir un 10 km en 28’49 à 2400 m d’altitude. C’est lui qui emballa la course, qui éparpilla le peloton des favoris, au point d’inquiéter un instant le Belge Isaac Kimeli, le favorissime.

Vice-champion d’Europe de cross en 2018, seulement battu par Filip Ingebritsen pour trois secondes, finaliste aux championnats du monde de Doha sur 5000 m (14e), crédité d’un temps de 13’13 au 5000 m, de 3’36 au 1500 m, de 1’46’’9 au 800 m, Isaac Kimeli a regardé Kibiwott sortir de sa boîte

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00