La Liberté

Baisse de la motivation des jeunes pour l’activité physique

Sylvie Gillard pendant un cours d’escalade: «L’éducation physique n’est pas une branche secondaire.» © Alain Wicht
Sylvie Gillard pendant un cours d’escalade: «L’éducation physique n’est pas une branche secondaire.» © Alain Wicht
12.11.2019

Sylvie Gillard, professeur de sport au collège, lance un cri d’alarme

Jean Ammann

Education » Moins vite, moins haut, moins fort, telle est la devise de la jeune génération. En 1971, en France, un collégien courait le 600 m en 3 minutes; en 2013, il lui fallait 4 minutes. Selon une étude de l’Université d’Adelaïde, parue en 2016, les capacités cardiorespiratoires des enfants, sur cette Terre, ont baissé de 15% depuis le milieu des années 1970. Pour d’autres chercheurs, français cette fois, cette capacité aérobique a baissé de 25% sur la même période pour les enfants âgés de 9 à 16 ans. En 2003 déjà, une vaste étude portant sur 25 millions d’enfants âgés de 6 à 19 ans révélait qu’en l’an 2000, les enfants étaient environ 15% moins «fit» que leurs parents. Les dernières nouvelles sont un peu moins sombres: la condition phys

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00