La Liberté

Bondissant et certifié sans courbature

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Veronika Schmutz est née en République tchèque. Comme le trampoline fitness, qu’elle a découvert il y a trois ans. © Charles Ellena
Veronika Schmutz est née en République tchèque. Comme le trampoline fitness, qu’elle a découvert il y a trois ans. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
22.09.2020

Le trampoline fitness, ou quand sauter en rythme raffermit les fessiers et renforce les amitiés

Pierre Salinas

Découverte » Un soir d’été près de la pisciculture de Fribourg, à l’ombre du pont de Pérolles et à l’abri des regards indiscrets. Perchée dans les combles d’un immeuble usé, une salle bas de plafond aux néons blafards mais qui renvoie de belles vibrations et des énergies particulièrement positives.

Deux fois par semaine, Veronika Schmutz, 39 ans, et ses élèves investissent l’endroit pour une intense séance de trampoline fitness. Quarante-cinq minutes à bondir et rebondir non-stop, sinon pour boire ou s’essuyer le visage sur lequel les gouttes de sueur ne font pas que perler: elles coulent généreusement. Objectif: brûler des calories – jusqu’à 1200 en un tour d’horloge – et, pour les nombreuses mamans à suivre le cours, renouer avec leur silhouette d’antan. «Le but, c’est surtout de bouger et de passer un bon moment ensemble», précise la monitrice, à peine essoufflée.

Une idée tchèque

Le trampoline fitness, aussi connu sous les noms de body jump, jumping ou rebounding: u

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00