La Liberté

Cette boîte magique mais illégale

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un boîtier permet aux utilisateurs de voir du sport à moindre coût. © Charles Ellena
Un boîtier permet aux utilisateurs de voir du sport à moindre coût. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
18.09.2020

Donnant accès à toutes les chaînes sportives payantes à moindre coût, l’IPTV n’a pas fini de faire jaser

Pierre Schouwey

Enquête » En 2020, pour voir du sport à la télévision, il faut passer à la caisse ou… tricher. Victimes de la surenchère à laquelle se livrent différents opérateurs pour l’obtention des droits de retransmission des compétitions les plus huppées (Ligue des champions, Premier League anglaise, Bundesliga, Super League, National League, NHL, NBA, NFL), ils sont de plus en plus de Suisses à se tourner vers l’IPTV. Dans sa version originelle, l’Internet Protocol Television offre la possibilité de regarder depuis son téléviseur, sa tablette ou son smartphone des contenus disponibles en streaming sur le web. Tout à fait réglementaire, cette technologie ne nécessite rien d’autre qu’une connexion internet – si possible puissante – et un boîtier, en vente dans la plupart des magasins d’électroménager.

Seulement voilà: détournée par des groupes mafieux qui encodent des signaux cryptés, l’IPTV permet également à ses utilisateurs d’accéder à des chaînes payantes via un abonnement défiant

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00