La Liberté

Châtel-Saint-Denis n’en tire que du positif

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Oriane Bourgeois (en jaune) et les Châteloises ont pu se frotter à Lucerne, club de Super League. Eloïse Genoud/La Gruyère
Oriane Bourgeois (en jaune) et les Châteloises ont pu se frotter à Lucerne, club de Super League. Eloïse Genoud/La Gruyère
Partager cet article sur:
06.10.2020

Patrick Biolley

Les lauriers du week-end

Football » Châtel-Saint-Denis a vécu une semaine hors du temps avec comme point culminant la réception de Lucerne, club de Super League, pour le compte des 16es de finale de la Coupe de Suisse féminine. «C’est tellement différent du championnat, explique Steve Julmy, l’entraîneur de la formation de 2e ligue inter, joint par téléphone. Habituellement, il y a cette pression d’éviter les défaites à tout prix, nous savons que nous n’avons pas le droit à l’erreur.» Si défaite il y a eu (0-4), l’important était ailleurs. «L’idée de base est que nous ne pouvons pas gagner face à une telle formation. Il faut donc emmagasiner le plus d’expérience possible, continue le coach. Franchement, ce n’est que du positif.» Lucerne a fait la différence en déb

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00