La Liberté

Des galères dans la boîte aux souvenirs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Benoît Alt s’est entraîné sur les eaux calmes du lac de Neuchâtel avant d’aller affronter l’Atlantique. © Charly Rappo-archive
Benoît Alt s’est entraîné sur les eaux calmes du lac de Neuchâtel avant d’aller affronter l’Atlantique. © Charly Rappo-archive
Partager cet article sur:
06.08.2021

Benoît Alt n’a pas été épargné lors de la Puru Challenge, sa première course en tant que skipper

Mélanie Gobet

Voile » Au bout du fil, depuis la France, le navigateur Benoît Alt tente de revenir sur terre. «Ce n’est pas facile, j’ai la tête qui tourne», livre le Sarinois, qui a achevé mercredi sa première course sur l’Atlantique en tant que skipper – la Puru Challenge Race – après 3 jours et 22h57 sur l’eau. Une nouvelle étape importante pour celui qui se prépare pour la Mini Transat 2023. A bord de son bateau de 6,5 mètres de long avec le Fribourgeois expérimenté Alexandre Giovannini, il a pris la 28e place sur 71 partants, terminant deuxième de la catégorie prototype en double. Non sans vivre de nombreuses galères, aussi variées qu’inattendues, sur le parcours reliant Bourgenay, près des Sables-d’Olonne, à Getxo en Espagne (et retour).

«J’ai été victime d’une intoxication ali

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00