La Liberté

La boussole jamais loin du stéthoscope

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Alors que Roger Schrago (à gauche) a transmis le virus de la médecine à Grégoire, c’est le «fiston» qui a donné à son papa le goût de la course d’orientation. © Alain Wicht
Alors que Roger Schrago (à gauche) a transmis le virus de la médecine à Grégoire, c’est le «fiston» qui a donné à son papa le goût de la course d’orientation. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
19.08.2020

Médecins et membres actifs du CA Rosé, Roger et Grégoire Schrago sont ravagés de course d’orientation

Pierre Schouwey

Communes et sport » Dans la commune d’Avry-sur-Matran, il y a le village de Rosé. Dans le village de Rosé, il y a le club athlétique, spécialisé en course d’orientation. Et dans le CA Rosé, il y a Roger et Grégoire Schrago. Aussi à l’aise avec une radiographie qu’avec une boussole entre les mains, le père et le fils sillonnent les forêts du pays quand ils n’examinent pas leurs patients. «Parfois, on se croise en course, mais pas longtemps: Grégoire va trop vite pour moi», sourit Roger Schrago. Pas découragé pour autant, le jeune octogénaire n’a renoncé ni à la médecine, ni au sport. «Je suis un vieux toubib de campagne. Je dépanne encore quelques personnes âgées du village», explique l’habitant de Prez-vers-Noréaz, vainqueur en sprint et médaillé de bronz

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00