La Liberté

La flamme allumée à Athènes

18.09.2019

JO de la jeunesse » Le symbole de l’olympisme arrivera ce soir à Lausanne.

La flamme des Jeux olympiques de la jeunesse brûle. Le symbole par excellence de l’olympisme à travers le monde a été allumé selon le rite traditionnel, hier à Athènes, où il a été officiellement remis à une Virginie Faivre émue.

«C’était un moment très fort qui lance le début des Jeux», a reconnu la présidente du comité d’organisation de Lausanne-2020, une fois de retour à l’hôtel après avoir pris le temps d’immortaliser cet instant devant les objectifs dans l’Acropole. «On attendait cela depuis longtemps. En tant qu’athlète, j’avais toujours suivi cette cérémonie devant ma TV mais là, de le faire dans une fonction de représentation du comité d’organisation et de la Suisse... De nombreuses émotions!»

Tout avait été mis en œuvre par le CIO et le Comité olympique grec (HOC) pour rappeler le caractère sacré originel de l’allumage de cette flamme qui arrivera à Lausanne ce soir et entamera un tour de tous les cantons de Suisse dès le 21 septembre avant de prendre place dans sa vasque au centre de la capitale vaudoise le 8 janvier. Le Stade panathénaïque – le théâtre des premiers JO modernes en 1896 – pour décor, les prêtresses de Héra, l’invocation d’Apollon, ce célèbre skaphia qui concentre les rayons d’un soleil qui était de plomb et puis une apparition, comme une libération. La flamme, cette flamme qui alimente l’imaginaire collectif et nourrit les fantasmes à travers les temps et de par le monde. La torche et le rameau ont ensuite rencontré leurs premiers relayeurs, de jeunes athlètes choisis pour incarner le message de ces JOJ destinés aux sportifs de 14 à 18 ans. ats

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00