La Liberté

Leurs premiers émois olympiques

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Robin et Thomas Bussard
Robin et Thomas Bussard
Partager cet article sur:
07.01.2020

Dès jeudi et jusqu’au 22 janvier, les Jeux olympiques de la jeunesse enflammeront la Romandie et même au-delà. Au milieu des 1872 athlètes, ils seront sept Fribourgeois à tenter de décrocher des médailles

Patrick Biolley, Mélanie Gobet

JOJ 2020 » Patinage artistique, Ski freestyle, Skeleton, Ski de fond, Hockey sur glace, Ski-alpinisme. Ils sont sept. Sept Fribourgeois à toucher pour la première fois le rêve olympique. Si tous songent déjà aux «vrais» JO, ceux des grands, ils pourront vivre à Lausanne leurs premiers émois. Le village, la flamme, les anneaux, tous les éléments feront penser à PyeongChang, Vancouver ou Turin. Les médailles? Dans un coin de la tête, mais là ne semble pas le plus important. La maxime: «l’important n’est pas de gagner, mais de participer», du baron Pierre de Coubertin prendrait presque plus son sens dans ces joutes olympiques de la jeunesse. Anaïs Coraducci, Margaux Favre, Lars Rumo, Thomas Kolly, Antonin Savary, Robin et Thomas Bussard ne voudront cependant pas manquer leur premier rendez-vous olympique, avant, qui sait, un autre d’ici deux ou s

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00