La Liberté

Limogé pour une affaire de viol

Publié le 25.10.2018

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Ski alpin » La fédération autrichienne (ÖSV) a limogé l’un de ses entraîneurs. L’homme était accusé par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel d’avoir été impliqué dans une affaire de viol collectif il y a plusieurs années.

L’entraîneur, dont le nom et les fonctions exactes n’ont pas été précisés, avait été embauché par la fédération après ces faits, pour lesquels il avait été relaxé. Ils n’apparaissaient pas dans son casier judiciaire, a indiqué l’ÖSV. Elle a cependant précisé avoir pu identifier et interroger l’homme à la suite des révélations publiées par l’hebdomadaire ce week-end. Elle a pris la décision de le licencier immédiatement.

«Il y a des cas qui peuvent être prescrits juridiquement mais pas moralement», a expliqué le président de l’ÖSV, Peter Schröcksnadel, dans un communiqué. «L’ÖSV doit jouer un rôle d’exemple, nous exigeons de nos salariés et de nos entraîneurs qu’ils soient irréprochables», a-t-il ajouté. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Fuchs ne passe pas loin

    Hippisme » Martin Fuchs a manqué de très peu la victoire hier dans le Prix d’Europe, première épreuve d’importance du CHIO d’Aix-la-Chapelle. Le No 1 mondial,...
  • Un dernier test pour la Suisse

    Football » L’équipe de Suisse dames livrera ce soir (18 h) face à l’Angleterre son dernier test avant l’Euro. La troupe de Nils Nielsen doit reprendre...
  • pictogramme abonné La Liberté Madeline Coquoz: 1re journée mitigée

    Plongeon » Tout ne s’est pas passé comme prévu pour Madeline Coquoz, hier, lors de son entrée en lice aux mondiaux de Budapest. La plongeuse fribourgeoise...
  • pictogramme abonné La Liberté Dix-huit ans et mégaprometteuse

    Médaillée de bronze aux mondiaux juniors, la Singinoise Livia Gross doit prendre le temps de la digestion
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11