La Liberté

Lutte ovale au pays des sumos

Le Néo-Zélandais Aaron Smith plonge vers l’essai. Une image qui devrait se répéter durant un mois et demi au Japon. © Keystone
Le Néo-Zélandais Aaron Smith plonge vers l’essai. Une image qui devrait se répéter durant un mois et demi au Japon. © Keystone
20.09.2019

La Coupe du monde commence aujourd’hui. Qui succédera à la Nouvelle-Zélande si ce n’est elle-même?

Patrick Biolley

Rugby » Les passionnés de l’ovalie devront mettre leurs réveils aux aurores pour combler leur manque de rugby. En effet, en délocalisant la Coupe du monde dans l’Empire du Soleil-levant, comme le veut la tradition d’alternance entre l’Europe et le reste du monde, World Rugby (fédération internationale) oblige les fans du Vieux-Continent à revoir leurs habitudes. Dès aujourd’hui et pour un mois et demi (jusqu’au 2 novembre), les matinées seront bercées à coups de tampons, essais et transformations. Le pays hôte ouvrira d’ailleurs les hostilités face à la Russie, aujourd’hui à 12 h 45.

Le premier choc aura déjà lieu demain (11 h 45) avec un mano a mano entre l’Afrique du Sud, vainqueur en 1995 et 2007, et la Nouvelle-Zélande, double tenante du titre et première nation au classement mondial. &

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00