La Liberté

Mais où s’arrêtera Simone Biles?

Simone Biles a enlevé cinq médailles d’or lors des mondiaux de Stuttgart. © Keystone
Simone Biles a enlevé cinq médailles d’or lors des mondiaux de Stuttgart. © Keystone
14.10.2019

L’Américaine totalise dorénavant 25 médailles mondiales. Elle fut encore éblouissante hier à Stuttgart

Gymnastique » Simone Biles est désormais la seule détentrice du record de médailles mondiales pour un ou une gymnaste. L’Américaine de 22 ans en totalise 25 après avoir conquis hier à Stuttgart ses 18e et 19e titres de championne du monde, à la poutre et au sol. Quadruple championne olympique en titre, Simone Biles avait égalé samedi le record établi par la légende biélorusse Vitaly Scherbo (23) dans les années 1990 en s’imposant au saut. Elle l’a battu hier en décrochant deux nouveaux titres à Stuttgart, où elle a aussi triomphé au concours général ainsi que dans l’épreuve par équipes.

Dans le détail, la Texane de poche (1 m 42) compte désormais 19 médailles d’or mondiales (cinq glanées en 2019), trois en argent et trois en bronze. Elle ne cesse donc d’enrichir un record de titres mondiaux qu’elle détient depuis 2018: avant elle, jamais un ou une gymnaste n’en avait conquis plus de 12!

Démonstration au sol

Hier, Simone Biles a tout d’abord remporté la finale de la poutre, obtenant l’excellente note de 15,066 pour devancer de plus d’un demi-point sa dauphine chinoise Liu Tingting (14,433). Elle a conclu sa journée en réussissant une démonstration au sol, où elle a réalisé son fameux «triple double» (un double salto arrière avec trois vrilles, ndlr): elle a été créditée de 15,133 points, soit un de plus que la médaillée d’argent, sa compatriote Sunisa Lee!

Seules les barres asymétriques, l’unique agrès dont elle n’a jamais été sacrée championne du monde, lui ont résisté une fois de plus à Stuttgart: elle ne s’est classée «que» cinquième de la finale samedi. Mais elle s’était tout de même parée d’argent dans la discipline l’an dernier aux mondiaux de Doha, où elle était montée sur le podium dans chacun des six concours organisés... ats

Classements

Stuttgart. Championnats du monde. Finales aux engins. Première journée. Messieurs. Sol: 1. Carlos Edriel Yulo (PHI) 15,300. 2. Artem Dolgopyat (ISR) 15,200. 3. Xiao Ruoteng (CHN) 14,933. Cheval d’arçons: 1. Max Whitlock (GBR) 15,500. 2. Lee Chih Kai (TPE) 15,433. 3. Rhys McClenaghan (IRL) 15,400. Anneaux: 1. Ibrahim Colak (TUR) 14,933. 2. Marco Lodadio (ITA) 14,900. 3. Samir Aït Saïd (FRA) 14,800.

Dames. Saut: 1. Simone Biles (USA) 15,399 (15,333/15,466). 2. Carey Jade (USA) 14,883 (15,166/14,600). 3. Elissa Downie (GBR) 14,816 (14,600/15,033). Barres asymétriques: 1. Nina Derwael (BEL) 15,233. 2. Rebecca Downie (GBR) 15,000. 3. Sunisa Lee (USA) 14,800.

Deuxième journée. Messieurs. Saut: 1. Nikita Nagornyy (RUS) 14,966. 2. Artur Dalaloyan (RUS) 14,933. 3. Igor Radivilov (UKR) 14,749. Barres parallèles: 1. Joe Fraser (GBR) 15,000. 2. Ahmet Onder (TUR) 14,983. 3. Kazuma Kaya (JPN) 14,966. Barre fixe: 1. Arthur Mariano (BRA) 14,900. 2. Tin Srbic (CRO) 14,666. 3. Artur Dalaloyan (RUS) 14,533.

Dames. Poutre: 1. Simone Biles (USA) 15,066. 2. Liu Tingting (CHN) 14,433. 3. Li Shijia (CHN) 14,300. Sol: 1. Simone Biles (USA) 15,133. 2. Sunisa Lee (USA) 14,133. 3. Angelina Melnikova (RUS) 14,066.

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00