La Liberté

Profiter des bienfaits de l’altitude

Legende. © Signature photo
Legende. © Signature photo
05.08.2019

Depuis 50 ans, les sportifs misent sur l’hypoxie pour améliorer leurs performances. Les méthodes évoluent

François Rossier

Entraînements » La révolution a commencé il y a plus de 50 ans avec les Jeux olympiques de Mexico en 1968. Pour préparer le grand raout du sport dans la capitale mexicaine située à 2240 m au-dessus du niveau de la mer, les athlètes se sont entraînés dans des stations d’altitude. Confrontés à l’hypoxie, soit la raréfaction de l’oxygène qui oblige le corps à produire davantage de globules rouges, ces sportifs ont vu augmenter leurs performances. Si l’altitude a péjoré les chronos sur les épreuves d’endurance disputées dans la capitale mexicaine, elle a contribué au saut historique de Bob Beamon à la longueur (8m90) ou à la course hors norme de Jim Hines, premier homme à passer sous la barre des dix secondes sur 100 m (9’’95). Des chiffres qui ont convaincu les derniers sceptiques des bie

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00