La Liberté

Quand l’amour passe par Botterens

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le trophée de sa victoire à la Patrouille des glaciers 2008 a une bonne place chez Didier Moret, à Botterens. © Charly Rappo
Le trophée de sa victoire à la Patrouille des glaciers 2008 a une bonne place chez Didier Moret, à Botterens. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
11.08.2020

Vainqueur de la Patrouille des glaciers 2008, Didier Moret habite la commune grâce à son épouse

Pascal Dupasquier

Communes et sport » La foi, dit-on, déplace les montagnes. Quand on y réfléchit, on se dit que le dicton a été pensé pour Didier Moret. Parce que oui, la montagne est belle, comme le chantait le poète. Parce que oui, la montagne, c’est l’évasion, la liberté, la nature, sa deuxième nature… Et parce que oui, cette montagne, le Gruérien de 45 ans l’a parcourue, la parcourt et la parcourra toujours. D’abord depuis Sâles où il est né. Désormais depuis Botterens, là où le vainqueur de la Patrouille des glaciers 2008 a déposé son sac et son cœur: «Ma femme Fabienne vient de Botterens. Nous nous sommes rencontrés en 2007, elle avait un «appart» et j’y ai vécu juste après la Patrouille 2008.»

A l’énoncé du nom de Botterens, village de la meringue et, aussi, celui où Cupidon a transpercé son cœur de skieur-alpiniste, Didier Moret sourit. Et ce n’est pas cette petite infidélité qui va lui gâcher le plaisir: «Nous avons ensuite vécu entre Sâles et La Tour-de-Trême, détaille-t-il. Mais m

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00