La Liberté

Quand vitesse rime avec sagesse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans la maison de ses parents à Montet, Vincent Braillard a gardé quelques souvenirs de sa vie «d’avant». © Alain Wicht
Dans la maison de ses parents à Montet, Vincent Braillard a gardé quelques souvenirs de sa vie «d’avant». © Alain Wicht
Partager cet article sur:
03.08.2020

De Montet où il a grandi, Vincent Braillard a pris son envol pour courir avec Tom Lüthi en mondial 125

Pascal Dupasquier

Communes et sport » «Montet est une toute petite commune et pour le sport, nous dépendons de nos voisins, comme Ursy, où pas mal de gens se rendent pour la gymnastique et le football.» Conseiller communal notamment chargé du sport, Julien Ronce est catégorique au bout du fil. Avec 389 habitants recensés en 2018, «un peu plus de 400 à ce jour» selon son site internet, la commune ne possède pas une grande histoire sportive. Quoique…

Un enfant de Montet n’a-t-il pas tracé sa voie sur deux roues, porté les couleurs du village durant deux saisons complètes (2005 et 2006) dans le prestigieux championnat du monde de vitesse? Son nom: Vincent Braillard. Un jeune motard de 20 ans à l’époque et qui, après avoir récité ses gammes en pocket bike où il est devenu quatre fois champion de Suisse, a côtoyé les plus grands pilotes du sport motorisé de la catégorie 125 cmc. Parmi eux, l’Espagnol Alvaro Bautista, le Finlandais Mika Kallio ou encore Thomas Lüthi, le Bernois titré en 2005 avec l

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00