La Liberté

Tout le monde dans le même bateau

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Mathieu Gobet devra patienter avant de pouvoir à nouveau mettre les voiles. © Adrien Schnarrenberger-archives
Mathieu Gobet devra patienter avant de pouvoir à nouveau mettre les voiles. © Adrien Schnarrenberger-archives
Partager cet article sur:
29.03.2020

Navigateur fribourgeois, Mathieu Gobet a l’expérience du confinement, que le commun des mortels découvre

Pierre Schouwey

Navigation » Stève Ravussin dans Le Matin Dimanche: «Survivre au confinement, ce n’est pas très compliqué.» Si Mathieu Gobet n’a pas le même vécu que le navigateur vaudois, il abonde tant il garde un souvenir merveilleux de ses voyages en solitaire à bord du Méa Coule pas. «Je ne me suis ennuyé à aucun moment. En mer, tu reviens aux fondamentaux. Tu penses à manger, boire et faire avancer le bateau, qui t’impose un rythme auquel tu ne peux pas renoncer», explique le Fribourgeois de 29 ans.

En novembre dernier, Mathieu Gobet a bouclé la Mini-Transat en 30 jours. «Douze de La Rochelle à Las Palmas et 18 pour rallier la Martinique», précise-t-il. Cette traversée de l’Atlantique en deux temps, sans assistance ni moyen de communication, a conduit le Sarinois à un isolement total sur son voilier de quatre m&egr

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00