La Liberté

Un coup de mou au pire moment

Ilaria Käslin: «Mon but était d’accéder à la finale et je l’ai atteint.» © Keystone
Ilaria Käslin: «Mon but était d’accéder à la finale et je l’ai atteint.» © Keystone
06.08.2018

Rêve de médaille brisé pour Ilaria Käslin qui termine au 5e rang de la finale à la poutre à Glasgow

Gymnastique artistique » Le rêve s’est brisé pour Ilaria Käslin aux championnats d’Europe à Glasgow. La Tessinoise a manqué la médaille dans la finale de la poutre. Au terme d’une prestation moins aboutie qu’en qualification, elle doit se contenter de la 5e place. Lorsque Ilaria Käslin a regardé vers le tableau lumineux au terme de son exhibition, elle a fait une légère grimace. Elle savait qu’elle serait pénalisée d’un dixième de point comme à Berne il y a deux ans pour avoir dépassé son temps imparti pour son exercice. Elle avait aussi compris que sa prestation n’était pas aussi aboutie que jeudi en qualification et que le rêve de médaille s’était envolé.

Loin du compte

Jeudi, elle avait bouclé son exercice au troisième rang avec un total de 13,400 points. Elle pouvait alors caresser l’espoir d’être la troisième Suissesse après Ariella Kaeslin et Giulia Steingruber à remporter une médaille aux européens. Mais devant les 6000 spectateurs de la SSE-Hydro-Arena, elle est restée loin du compte au contraire de son résultat de Berne. L’exercice de Käslin a été noté avec un 12,466 points.

A la fin, il lui a manqué sept dixièmes pour accrocher le bronze, remporté par la Française Marine Boyer. «J’ai donné le maximum, mais malheureusement ce ne fut pas mon meilleur exercice», a relevé Käslin. Au contraire de jeudi, la Tessinoise ne s’est pas montrée aussi fluide et sûre. Tant les points pour l’exécution que ceux pour le niveau de difficulté n’étaient pas aussi élevés que jeudi.

«Deux, trois petites fautes et tout va très vite, expliquait l’entraîneur national Fabien Martin. Mais je suis tout de même fier d’Ilaria.» Au regard de l’opposition, cette 5e place reste un bon résultat. «Mon but était d’accéder à la finale et je l’ai atteint», poursuivait Käslin. Elle a malgré tout apprécié la compétition. «Et l’expérience que j’ai engrangée ici m’aidera pour l’avenir.»

L’or est revenu à la Néerlandaise Sanne Wevers. La championne olympique de 2016 a présenté un exercice sans faute et a augmenté sa note de plus d’un demi-point par rapport à la qualification. La Belge Nina Derwael s’est emparée de l’argent juste après avoir défendu son titre aux barres asymétriques.

La Française Mélanie de Jesus dos Santos a remporté le titre au sol, après avoir enlevé l’argent par équipes samedi. Au saut de cheval, la Hongroise Boglarka Devai a apporté le premier titre européen dames à son pays. ATS


 

Les finales

Glasgow. Championnats d’Europe dames. Saut de cheval: 1. Boglarka Devai (HUN) 14,349 points (14,633/14,066). 2. Angelina Melnikova (RUS) 14,233 (14,566/13,900). 3. Denisa Golgota (ROU) 14,166 (14,500/13,833).

Barres asymétriques: 1. Nina Derwael (BEL) 14,733. 2. Jonna Adlerteg (SWE) 14,533. 3. Angelina Melnikova (RUS) 14,366.

Poutre: 1. Sanne Wevers (NED) 13,900. 2. Nina Derwael (BEL) 13,600. 3. Marine Boyer (FRA) 13,166. Puis: 5. Ilaria Käslin (SUI) 12,466.

Sol: 1. Mélanie de Jesus dos Santos (FRA) 13,766. 2. Denisa Golgota (ROU) 13,600. 3. Axelle Klinckaert (BEL) 13,400.

Par équipes: 1. Russie (Angelina Melnikova, Angelina Simakova, Irina Alexeeva, Lilia Akhaimova, Uliana Perebinosova) 165,195 points (saut de cheval 43,098, barres asymétriques 42,299, poutre 39,932, sol 39,866). 2. France 161,131 (42,600, 41,133, 38,699, 38,699). 3. Pays-Bas 159,563 (42,098, 40,399, 37,866, 39,200).

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00