La Liberté

Un quatuor pour marquer l’histoire

Lena Häcki, Aita, Selina et Elisa Gasparin: en route vers un exploit historique? © Keystone
Lena Häcki, Aita, Selina et Elisa Gasparin: en route vers un exploit historique? © Keystone
Partager cet article sur:
12.02.2020

Lena Häcki, Aita, Elisa et Selina Gasparin espèrent décrocher une médaille en relais lors des mondiaux

Biathlon » Les mondiaux d’Anterselva permettront-ils à la Suisse de ramener sa première médaille de l’histoire? Il est permis d’espérer, notamment avec le relais dames. «C’est magnifique ici, l’ambiance est toujours super, ainsi que la météo», jubile Lena Häcki. Les Suisses se réjouissent de ce grand rendez-vous, et ils se sentent à Anterselva presque comme à la maison. Contrairement à des athlètes d’autres pays, ils ne sont pas gênés par l’altitude de 1600 m. Ils s’entraînent en effet à une hauteur quasi similaire au centre national de Lenzerheide.

Jamais encore la Suisse n’a pu obtenir une médaille aux mondiaux, même lors des cinq éditions précédentes dans la station italienne. Mais cette fois, un vent d’optimisme souffle légèrement parmi la délégation helvétique. «J’aimerais une médaille en relais. C’est incroyablement beau de partager un succès avec ses coéquipières», lâche Lena Häcki, qui fera équipe avec les trois sœurs Gasparin, soit Selina, Elisa et Aita. Lors de trois des quatre relais de l’hiver en Coupe du monde, le quatuor suisse a fini sur le podium...

Discipline complexe

Mais avant ce rendez-vous attendu le samedi 22 février, huit épreuves auront été courues. Et Lena Häcki (24 ans) voire Selina Gasparin (35 ans) peuvent nourrir quelques espoirs de médaille si tout se passe bien, ce qui n’est jamais évident dans une discipline aussi complexe. La native d’Engelberg est montée cet hiver pour la première fois de sa carrière sur le podium en Coupe du monde, avec un troisième rang au Grand-Bornand. Seule Selina Gasparin y était parvenue auparavant, avec trois podiums entre 2013 et 2016, sans oublier une médaille d’argent aux JO de Sotchi en 2014.

«Evidemment, on se met ensuite un peu plus de pression. Mais il ne faut pas trop cogiter. Les grandes nations comme la Norvège, l’Allemagne ou la France doivent arriver sur le podium, alors que nous pouvons le faire», explique Lena Häcki. Selina Gasparin disputera les mondiaux pour la dixième fois. Elle avait effectué ses débuts à Anterselva en 2007, alors seule représentante suisse. «Cette saison, je n’ai pas réussi de bonnes courses en individuel. Celles qui ont été réussies ont concerné le relais», avoue la Grisonne. Comme Häcki, elle tient le rythme des meilleures sur les skis, et tout se joue au tir. Le cercle des candidates aux divers titres est très élargi. En Coupe du monde, 17 filles différentes ont fini dans le top 3 en 13 courses. La Norvégienne Tirill Eckhoff, avec six victoires, sera sans doute l’une des favorites, tout comme l’Italienne Dorothea Wierer, qui évoluera à domicile.

Saison difficile

Côté masculin, Benjamin Weger (30 ans) traverse une saison difficile. Son approche différente dans la préparation n’a pas porté ses fruits. Une cinquième place en ouverture à Östersund et un 12e rang à Oberhof ont été ses deux seuls résultats probants. «Je pensais avoir surmonté mon creux après la pause durant les Fêtes. Mais j’ai ensuite ressenti la fatigue après trois courses», explique le Valaisan. Il a fait une nouvelle pause avant une semaine intensive de stage à Lenzerheide. «Je me suis peut-être un peu trop entraîné. Ce serait exagéré de rêver d’une médaille», admet-il.

Les épreuves messieurs devraient proposer des duels alléchants entre le Norvégien Johannes Thingnes Boe, revenu récemment de sa pause pater-nité, et le Français Martin Fourcade. Mais celui-ci n’est géné-ralement pas très à l’aise à Anterselva, où il n’a conquis que deux de ses 81 victoires en Coupe du monde. ats

Programme et sélection

Anterselva (ITA). Mondiaux. Programme. Jeudi 13 février, 14h45: relais mixte (2x6 + 2x7,5 km). Vendredi 14 février, 14h45: sprint dames (7,5 km). Samedi 15 février, 14h45: sprint messieurs (10 km). Dimanche 16 février, 13h: poursuite dames (10 km). 15h15: poursuite messieurs (12,5 km). Mardi 18 février, 14h15: individuel dames (15 km). Mercredi 19 février, 14h15: individuel messieurs (20 km). Jeudi 20 février, 17h10: relais mixte simple (6 km + 7,5 km). Samedi 22 février, 11h45: relais dames (4x6 km). 14h45: relais messieurs (4x7,5 km). Dimanche 23 février, 12h30: mass start dames (12,5 km). 15h: mass start messieurs (15 km).

Sélection suisse. Messieurs: Joscha Burkhalter (23 ans, Zweisimmen), Mario Dolder (29, Gelterkinden), Jeremy Finello (27, Avully), Benjamin Weger (30, Geschinen), Serafin Wiestner (29, Trin Mulin). Dames: Irene Cadurisch (28, Maloja), Aita Gasparin (26, Valbella), Elisa Gasparin (28, Lantsch/Lenz), Selina Gasparin (35, Lantsch/Lenz), Lena Häcki (24, Engelberg/Ruhpolding/GER).

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00