La Liberté

Une année sans compétition

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Clémence Gobet: «J’étais à la maison lors du premier confinement et ce n’était pas si facile.» Alain Wicht-archives
Clémence Gobet: «J’étais à la maison lors du premier confinement et ce n’était pas si facile.» Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
27.11.2020

La situation est compliquée pour Clémence Gobet qui est en manque de repères

Patricia Morand

Gymnastique artistique » Voici un an que Clémence Gobet n’a plus eu la moindre compétition, le Covid-19 ayant eu raison de tous les rendez-vous agendés, y compris des européens juniors dont elle avait fait un objectif. Son dernier passage devant les juges remonte aux journées de tests des 30 octobre et 1er novembre 2019. Prévus en cette fin de semaine, les tests 2020 sont passés à la trappe. La situation est compliquée pour la Glânoise qui a fêté son 15e anniversaire au cœur de l’été.

Vous êtes où? Vous faites quoi?

Clémence Gobet: Je suis à Berne comme tous les jours, mon emploi du temps étant occupé par l’école et les entraînements. Je suis en troisième du CO, en dernière année, et cela se passe bien. J’ai toujours 25 heures d&rsq

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00