La Liberté

Une course au format particulier

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La place du village de Marsens, point de départ et d’arrivée de la course imaginée par Fabienne Morard, Patrick Genoud et François Buntschu (de g. à dr.). © Alain Wicht
La place du village de Marsens, point de départ et d’arrivée de la course imaginée par Fabienne Morard, Patrick Genoud et François Buntschu (de g. à dr.). © Alain Wicht
Partager cet article sur:
04.08.2020

A Marsens, les organisateurs se remémorent les souvenirs de la course populaire de la Chupià Panté

David Brügger

Communes et sport » Lorsque les trois amis et membres du comité d’organisation se retrouvent sur la place de départ de la course de la Chupià Panté, au centre du village de Marsens, les souvenirs abondent. Cette course populaire, contre la montre, est l’une des seules du canton à proposer ce format. Une particularité qui remonte au temps de la Course du Gibloux, une épreuve de montagne de 17 km proposée déjà par le Club sportif de Marsens. «L’organisation du parcours nous a fait prendre une décision nouvelle. A Charmey, une course similaire avec des départs en cascade et une distance plus courte nous a plu. Nous avons repris cette idée, car l’organisation est plus simple», explique Fabienne Morard, responsable du ravitaillement et des prix-souvenirs. Un choix fait en 1996, pour la première édition, et qui perdure jusqu’à aujourd’hui, puisque le 10 octobre 2020, la course fêtera son 25e anniversaire.

Le souvenir de Chengere

Des particularités, la Chupià Panté en dévoile davant

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00