La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Basketball: Thibaut Petit, entraîneur d’Olympic: «Ce match doit nous faire grandir»

Battus pour la première fois de la saison samedi (90-76), les Fribourgeois ont quitté Massagno déçus. Comment vont-ils réagir? Réponse après la pause, le 2 mars prochain.

Samedi à Massagno, l’étau formé de Keith Clanton (à gauche) et d’Isaiah Williams s’est refermé sur le Fribourg Olympic de Natan Jurkovitz. © Jean-Baptiste Morel
Samedi à Massagno, l’étau formé de Keith Clanton (à gauche) et d’Isaiah Williams s’est refermé sur le Fribourg Olympic de Natan Jurkovitz. © Jean-Baptiste Morel

Pierre Salinas, Massagno

Publié le 18.02.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Ne pas le crier sur tous les toits, sous peine d’attiser les regrets. Mais si Olympic s’était imposé samedi, il aurait signé le meilleur début de saison de l’histoire du basketball suisse. Dans sa version masculine, il va sans dire. Le 20e match aura été celui de trop. Après 19 victoires consécutives, 25 toutes compétitions confondues, et trois jours après avoir «frisé le code» face à Vevey, le leader de SB League a chuté à Massagno, adversaire qui n’est pas le premier venu puisqu’il était le seul à avoir battu les Fribourgeois, le 7 octobre dernier, lors de la Supercoupe.

Un mal pour un bien? Peut-être. Si les protégés de Thibaut Petit sont appelés à ne perdre que tous les cinq mois, l’armoire à trophées du club le plus titré du pays s’agrandira ce printemps encore. A une seule condition: que ce revers, logique au vu du déroulement de la rencontre, ne brise rien, sinon une série à laquelle personne n’aurait osé rêver l’été passé, ni ne pèse par trop sur le ciboulot.

«On

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11