La Liberté

«Je ne suis pas favorable à une reprise»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Transféré de Houston à Atlanta le 5 février dernier, Clint Capela se prépare en solo et récupère de sa blessure au pied. © Keystone
Transféré de Houston à Atlanta le 5 février dernier, Clint Capela se prépare en solo et récupère de sa blessure au pied. © Keystone
Partager cet article sur:
18.05.2020

Clint Capela soigne son pied. Non pas à Atlanta, où il a été transféré en février dernier, mais à Houston

Jean-Frédéric Debétaz

Basketball » L’année 2020 a été plutôt spéciale pour Clint Capela. Echangé aux Atlanta Hawks le 5 février alors qu’il faisait partie du noyau des Houston Rockets, blessé au talon et à la voûte plantaire depuis la fin janvier, il n’a pas encore joué une seule minute avec son nouveau club, pandémie de Covid-19 oblige. L’intérieur genevois n’a d’ailleurs passé qu’une seule semaine, en mars, dans la plus grande ville de Géorgie. Le temps d’acheter une spacieuse maison de trois étages. «Je n’ai pas encore emménagé, mais au moins j’ai un endroit à moi», confie-t-il.

Au pays où le sport est roi, où le divertissement génère des milliers d’emplois, on cherche des solutions pour faire repartir la machine, même à huis clos. Alors que la NBA est en stand-by mais que certaines équipes ont repris le chemin des centres d’entraînement, Clint Capela se prépare en solo et récupère. «Je me sens bien, assure-t-il. Je fais des sauts, des sprints, mais pas encore d’exercices avec le ballon. Si la

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00