La Liberté

La vie sans «général Baba»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Babacar Touré lors de son retour à la compétition le 27 octobre contre Swiss Central. Fribourg Olympic a perdu son capitaine et son général. © Charly Rappo
Babacar Touré lors de son retour à la compétition le 27 octobre contre Swiss Central. Fribourg Olympic a perdu son capitaine et son général. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
03.11.2019

Touré et d’autres de ses joueurs sur le flanc, Olympic n’a pas tardé à réagir. James et Lehmann arrivent

Pierre Salinas, Pully

SB League » Philippe de Gottrau, président du Fribourg Olympic: «Baba, c’est un homme d’expérience et de qualité. On ne l’appelait pas le général pour rien. Quand il est revenu à la compétition, dimanche dernier, on a pu lire sur le visage de ses coéquipiers leur soulagement. Même s’il n’était pas encore à 100%.» Présent, mais dans les têtes seulement, samedi à Pully, où le champion de Suisse a cueilli une victoire plus facile que prévu (64-91), Babacar Touré (33 ans) n’aura disputé que deux matches cette saison: face aux Lucernois de Swiss Central en championnat, puis à Sibiu pour le compte de l’Eurocoupe FIBA. C’est précisément en Transylvanie que son genou gauche retors, tordu à la 30e minute d’une rencontre que les Fribourgeois finiront par remporter, a l&ac

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00