La Liberté

«Avec Stan, il ne faut jamais jurer de rien»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Stanislas Wawrinka a 35 ans et n’est pas dupe: il sera bientôt temps pour lui de ranger la raquette. Keystone-archives
Stanislas Wawrinka a 35 ans et n’est pas dupe: il sera bientôt temps pour lui de ranger la raquette. Keystone-archives
Partager cet article sur:
13.11.2020

Parole d’expert

Tennis. Avec le Masters de Londres, qui commence dimanche, s’achèvera cette drôle de saison 2020. Celle de Stan Wawrinka, que j’appellerai Stan, ne m’en voulez pas, s’est terminée la semaine passée à Paris-Bercy. Stan a 35 ans et n’est pas dupe: il sera bientôt temps pour lui de ranger la raquette. Mais il a dit et répété qu’il pensait être encore capable de belles choses. Au regard de ce qu’il a montré depuis le mois de septembre, je partage son avis. De toute façon, avec Stan, c’est bien connu: il ne faut jamais jurer de rien.

Gagner Wimbledon?

Peut-il encore gagner un Grand Chelem, et notamment Wimbledon, le seul qui manque à son palmarès? Soyons honnêtes, ce sera difficile. Mais là encore, je ne mettrai pas ma main à couper, car sa carrière l’a prouvé: il suffit

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00