La Liberté

C’est une bonne situation, ça, biathlète?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Edouard Baer et Martin Fourcade: la rencontre de deux génies. © DR
Edouard Baer et Martin Fourcade: la rencontre de deux génies. © DR
Partager cet article sur:
25.01.2020

jean ammann

Chronique

Cinéphilie. Le coup était bien sûr prémédité, mais cela n’enlève rien à son charme. Samedi passé, à Ruhpolding, à l’arrivée du relais de biathlon, Simon Desthieux, l’un des Français, demande à Martin Fourcade: «Est-ce que c’est une bonne situation de gagner le relais avant les mondiaux?» Et là, l’instant de grâce, l’intervention divine, l’opération du Saint-Esprit! Martin Fourcade, quintuple champion olympique, sept fois vainqueur de la Coupe du monde, commence: «Vous savez, je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation…»

Les cinéphiles, les amoureux de la comédie française, auront tout de suite, dès les premières syllabes, reconnu la réplique d’Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre, le monologue fameux, inoubliable, cultissime – pour employer un mot cucultissime – d’Edouard Baer répondant à la question de Claude Rich: «C’est une bonne situation, ça, scribe?» Martin Fourcade déclame du Edouard Baer pendant 42 secondes, dans le décor naturel de Ruhpoldin

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00