La Liberté

L’immunité des entraîneurs durs

Shim Suk-hee, frappée, violée, performante. © DR
Shim Suk-hee, frappée, violée, performante. © DR
19.01.2019

jean ammann

Chronique » Même les mous peuvent être durs. Quoi de plus facile qu’être dur? Je me souviens d’un capitaine-instructeur, qui avait la réputation d’être dur. Il suffisait qu’il promène son Opel Ascona pour que nous autres, pauvres recrues de 20 ans égarées dans ce monde abscons, nous mettions à trembler. Avec lui, ça ne rigolait pas, il fallait droper, debout-couché, en avant marche, engagement total et on recommence jusqu’à épuisement des forces. Les Russes nous auraient trouvés morts de fatigue.

Je ne suis pas là pour vous infliger mes souvenirs de vieux combattant et vous rappeler comment une génération sacrifiée sur l’autel de l’armée de milice contribua à ébranler le Pacte de Varsovie. L’Histoire jugera. Vive le service civil!

Question de sadisme

Je suis là

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00