La Liberté

«Je l’ai fait par reconnaissance»

Pour dépanner l’équipe de Suisse, Ursula Schwaller a renoué avec la compétition de paracycling six ans après sa dernière apparition au plus haut niveau, aux Paralympiques de Londres. © Keystone-archives
Pour dépanner l’équipe de Suisse, Ursula Schwaller a renoué avec la compétition de paracycling six ans après sa dernière apparition au plus haut niveau, aux Paralympiques de Londres. © Keystone-archives
08.08.2018

Ursula Schwaller est sortie de sa «retraite» pour disputer les mondiaux de paracyclisme. Une parenthèse

Patricia Morand

Paracyclisme » Cinq mois après avoir ramené deux médailles de bronze des Jeux paralympiques de Londres 2012, Ursula Schwaller annonçait son retrait de la compétition de handbike, discipline qui lui avait permis de décrocher neuf titres nationaux et sept mondiaux. En janvier 2013, l’architecte singinoise se lançait dans une année test en aviron adapté. Suivait un nouveau défi sur des épreuves de longue distance, à la force des bras, au milieu des cyclistes. Du coup, sa participation aux mondiaux de paracyclisme à Maniago, en Italie, en fin de semaine dernière, a constitué une surprise.

Ursula Schwaller (42 ans) a retrouvé son domicile lundi à 4 heures du matin. «Maniago, c’est entre Venise et Cortina, à 700 kilomètres d’ici», précise-t-elle en confessant un peu de fatigue. Sortie de sa «retrait

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00