La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La grande bataille peut commencer

Les coureurs du Tour de Romandie avaleront 4160 mètres de dénivelé aujourd’hui entre Aigle et Zinal

C’en est fini de la Broye, du colza et du soleil, dès aujourd’hui les cyclistes seront en montagne et sous la pluie. © Keystone
C’en est fini de la Broye, du colza et du soleil, dès aujourd’hui les cyclistes seront en montagne et sous la pluie. © Keystone
La grande bataille peut commencer
La grande bataille peut commencer
La grande bataille peut commencer
La grande bataille peut commencer

Patrick Biolley, Valbroye

Publié le 30.04.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Cyclisme » C’est un week-end dantesque qui va couronner le 75e vainqueur du Tour de Romandie. Les coureurs qui ont échappé aux affres du terrain valdo-fribourgeois doivent se livrer encore deux combats. D’abord en direction de Zinal, aujourd’hui, dans des conditions hivernales, puis sur un contre-la-montre en côte, demain, entre Aigle et Villars. Au total, en moins de 24 heures, 5000 m de dénivelé positif seront avalés par les rescapés du peloton. «On dit très souvent qu’on ne peut pas gagner le Tour de Romandie sur les trois premières étapes, mais, par contre, on peut le perdre, souligne Daniel Atienza, ancien professionnel. Cela s’est confirmé mercredi à Romont où Sergio Higuita et Thibaut Pinot l’ont perdu dès la première étape.»

Pourtant, les deux hommes n’ont que deux minutes de retard sur Rohan Den

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11