La Liberté

Petit Marc est déjà devenu grand

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A 22 ans seulement, Marc Hirschi a déjà appris à rivaliser avec les meilleurs. Comme ici aux mondiaux d’Imola devant Wout van Aert et Julian Alaphilippe. © Keystone-archives
A 22 ans seulement, Marc Hirschi a déjà appris à rivaliser avec les meilleurs. Comme ici aux mondiaux d’Imola devant Wout van Aert et Julian Alaphilippe. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
27.04.2021

Le Bernois est passé de plus sûr espoir du cyclisme suisse à favori des classiques en un an et demi

Patrick Biolley

Cyclisme » Lui, c’est Marc Hirschi. Et si son nom ne vous disait rien il y a encore un an, vous ne pouvez désormais plus passer à côté. Le petit prince du cyclisme suisse a explosé aux yeux du monde l’été dernier lors du Tour de France en suivant Julian Alaphilippe dans les routes sinueuses des hauts de Nice, puis en gagnant, en costaud, à Sarran une semaine plus tard. Alors que l’on aurait pu penser le peloton prévenu, le Bernois a remis ça le mois suivant. Troisième des championnats du monde, deuxième de Liège-Bastogne-Liège (sans l’erreur de Julian Alaphilippe, la victoire lui tendait les bras) et le succès lors de la Flèche wallonne.

Il semble loin, ce temps où un suiveur du cyclisme helvétique nous disait au détour d’une étape du Tour du canton: «Il y a un jeune, Marc Hirschi, qui va arriv

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00