La Liberté

Rêves brisés synonymes d’opportunités

Pour intégrer le peloton professionnel, les sacrifices des cyclistes sont énormes. © Keystone-archives
Pour intégrer le peloton professionnel, les sacrifices des cyclistes sont énormes. © Keystone-archives
05.11.2019

Alors qu’ils avaient une belle carrière devant eux, une dizaine de cyclistes romands ont quitté le peloton

Patrick Biolley

Cyclisme» On les appelle souvent forçats de la route ou guerriers de l’asphalte. La violence du cyclisme se calcule autant par les sacrifices réalisés durant l’ensemble d’une carrière que par les efforts consentis sur la selle. Car avant d’avoir le droit de s’aligner sur un grand tour, sur des classiques printanières ou des monuments, il faut saisir la bonne opportunité, avoir le bon contact, être au bon endroit au bon moment. Après plusieurs années de quêtes infructueuses, ils sont une dizaine de Romands à avoir posé les plaques cet automne. Tous n’ont pas touché le rêve professionnel d’aussi près, mais il leur reste un semblant d’aigreur dans un coin de la gorge.

Les raisons sont diverses, entre le manque de moyens financiers, des blessures à répétition ou la perte de la foi, tout simplement. Des

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00