La Liberté

Sur la route des mondiaux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Richard Chassot (à gauche) et Grégory Devaud ont collaboré pour mettre sur pied une étape sur le tracé des championnats du monde. © Keystone
Richard Chassot (à gauche) et Grégory Devaud ont collaboré pour mettre sur pied une étape sur le tracé des championnats du monde. © Keystone
Partager cet article sur:
06.12.2019

Grâce à son étape vers Martigny, le Tour de Romandie aura une place privilégiée dans le calendrier

Patrick Biolley, Aigle

Cyclisme » Chaque année les traditions évoluent. Cela est d’autant plus vrai pour le Tour de Romandie qui, édition après édition, doit se faire sa place dans la jungle sans pitié des courses World Tour, c’est-à-dire de première division mondiale. Des habitudes qui changent, donc, prenons par exemple la conférence de presse de fin d’année qui donnait auparavant les grandes lignes de ce que sera la boucle romande du printemps suivant. Attendue comme un petit Noël avant l’heure par les suiveurs, elle a perdu de son charme au profit de la rapidité de l’information. Le parcours 2020, du moins ses départs et arrivées, est en effet connu depuis plusieurs mois à la suite d’un communiqué de presse du 9 juillet. Un départ d’Oron le 28 avril, une arrivée finale à Fribourg le 3 mai, sur la place Georges-Python et des passages à Martigny sur le tracé des championnats du monde, à Saint-Imier, des boucles autour d’Estavayer-le-Lac et l’étape reine valaisanne à Thyon 2000.

Restait à connaît

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00