La Liberté

Un petit pincement au cœur en l’Auge

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le peloton du Tour d’Italie, ici lors de l’étape de mercredi, est accueilli en grande pompe, même dans les vallées rarement visitées comme le sera aujourd’hui celle de Valsesia . © Keystone
Le peloton du Tour d’Italie, ici lors de l’étape de mercredi, est accueilli en grande pompe, même dans les vallées rarement visitées comme le sera aujourd’hui celle de Valsesia . © Keystone
Partager cet article sur:
27.05.2021

Le Tour d’Italie arrive ce vendredi dans la Valsesia, où Nino Cesa a ses origines. L’occasion d’en parler

Patricia Morand

Cyclisme » Le Tour d’Italie arrive ce vendredi à Alpe di Mera dans la Valsesia, à l’occasion de son antépénultième étape. Dans un foyer de la Basse-Ville à Fribourg, du côté de la rue des Forgerons, on ne va pas manquer une miette de la course. Avec encore plus d’attention que depuis le début de la course, et pour cause. Le logement dont il est question est celui de Nino Cesa (77 ans). L’instituteur retraité a ses racines dans ce coin montagnard du Piémont, où il se rend chaque année dans la vieille maison familiale qu’il a retapée.

Au gré de ses balades dans le quartier de l’Auge, Nino – Bruno de son prénom officiel – Cesa ne manque pas, depuis le début du Giro, d’évoquer ce coin au sud du Mont-Rose qu’a quitté le 12 avril 1892 son grand-père Constant pour travai

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00