La Liberté

Bientôt décapité, Portalban est frustré

A deux journées de la fin du championnat, Julien Descombes (à gauche, aux prises avec le Genevois Johnny Dias) et Portalban/Gletterens comptent cinq points de retard sur la barre. © Alain Wicht
A deux journées de la fin du championnat, Julien Descombes (à gauche, aux prises avec le Genevois Johnny Dias) et Portalban/Gletterens comptent cinq points de retard sur la barre. © Alain Wicht
14.05.2018

Battus par Meyrin samedi (1-4), les Broyards, dont le comité est démissionnaire, sont au bord du précipice

Pierre Schouwey

Première ligue »   Si le SC Guin (lire ci-dessus) ne s’était pas fait hara-kiri à Echallens, la relégation de Portalban/Gletterens – dont la différence de buts, qui fait foi en cas d’égalité, est nettement moins bonne que celle des Singinois – aurait été entérinée à 99,9%. Or un mince espoir subsiste malgré la défaite concédée samedi contre Meyrin (1-4). Alors qu’il en reste six en jeu, les Broyards comptent cinq points de retard sur la barre. «Nous n’avons que 50% de notre destin en main, résume Micael Da Costa. Si nous gagnons à Martigny, qui est prenable, alors nous accueillerons Thoune M21 avec une certaine confiance. Pour autant que Guin et Azzurri ne fassent pas de points dans l’intervalle.»

Des calculs d’apothicaire que se serait volontiers épargnés Pascal Op

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00