La Liberté

Duel de rêve entre deux poids lourds

Liverpool et le Real Madrid jouent la finale de la Ligue des champions ce soir (21 h) au Stade de France

Les joueurs du Real Madrid espèrent offrir une 14e C1 à leur club ce soir à Paris. © Keystone
Les joueurs du Real Madrid espèrent offrir une 14e C1 à leur club ce soir à Paris. © Keystone
Publié le 28.05.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Ligue des champions » L’épilogue de la saison 2021/2022 de Ligue des champions s’annonce royal ce soir (21 h) au Stade de France. La finale oppose deux poids lourds du ballon rond européen, à savoir Liverpool et le Real Madrid. Difficile de désigner un favori dans ce duel, chaque club ayant de très solides arguments à faire valoir, tant dans le jeu que dans l’expérience des grands rendez-vous. Le Real Madrid est l’équipe la plus titrée dans cette épreuve majeure, avec 13 victoires. Liverpool en compte 6, ce qui place les Reds en troisième position du palmarès.

Ce sera la troisième finale entre ces deux monstres. En 1981, Liverpool s’était imposé 1-0 à Paris déjà, mais au Parc des Princes. Plus récemment, les Espagnols avaient gagné 3-1 à Kiev dans une finale marquée par les deux énormes erreurs du gardien Karius, qui n’a depuis plus jamais évolué avec les Reds, mais aussi par un but extraordinaire du Gallois Gareth Bale pour le Real.

«Pire souvenir» de Salah

Cette partie avait aussi été influencée par la sortie controversée sur blessure de Mohamed Salah en première mi-temps après un duel avec Sergio Ramos. Beaucoup avaient estimé que le défenseur du Real Madrid avait volontairement blessé Salah. «C’est le pire souvenir de ma carrière. Nous avons une revanche à prendre», a d’ailleurs déclaré l’Egyptien. Dirigés et motivés par leur emblématique manager allemand Jürgen Klopp, les Reds ont souvent ébloui cette saison. L’efficacité des attaquants Sadio Mané et Mohamed Salah, avec aussi Luis Diaz arrivé au mercato hivernal, peut faire mal à n’importe quelle défense. De l’autre côté, l’arrière-garde rouge est aussi très solide avec Virgil van Dijk, de retour après sa grave blessure, et le gardien Alisson, l’un des meilleurs à son poste.

Les Anglais peuvent sceller à Saint-Denis un triplé après avoir déjà gagné la Coupe de la ligue et la Coupe d’Angleterre. Seule la Premier League leur a échappé, pour un petit point, au profit de Manchester City. «On a fait une grande saison, si on la gagne, ça sera une saison fantastique», a admis Klopp. Même si l’un des métronomes au milieu, Thiago Alcântara, est incertain, Liverpool partirait presque comme légèrement favori… si le Real Madrid n’était pas aussi fort dans son rôle d’outsider.

Les Madrilènes ont en effet signé un parcours riche en émotions dans la phase à élimination directe. Les incroyables remontadas réussies contre le Paris Saint-Germain (en 8es) et Manchester City (en demi-finale) ont encore enrichi leur légende. Ils ont aussi éliminé Chelsea, tenant du titre, en quarts de finale. Karim Benzema, auteur de 44 buts en 45 matches cette saison, dont 15 en Ligue des champions, incarne la force de caractère du club merengue, dirigé par Carlo Ancelotti, un entraîneur très expérimenté (5 victoires en Ligue des champions, dont trois comme technicien). Le Français, qui espère gagner une cinquième C1, joue également pour le prochain Ballon d’or, décerné en octobre. Il en serait le grandissime favori en cas de titre.

Le Real Madrid bénéficie lui aussi d’un excellent gardien avec le Belge Courtois. Son milieu Kroos - Casemiro - Modric a l’habitude du haut niveau. En attaque, la vitesse de Vinicius est souvent précieuse. C’est peut-être en défense que le club espagnol manque de joueurs de classe mondiale. Comme Liverpool, le Real Madrid a déjà gagné deux trophées en 2021/2022, soir la Liga et la Supercoupe d’Espagne. Mais un 14e titre en Ligue des champions surpasserait tout. «Ce match est le plus important du football mondial», estime Carlo Ancelotti. Cette finale aurait dû se dérouler à Saint-Pétersbourg, mais l’UEFA a retiré l’organisation à la Russie en raison de la guerre menée par celle-ci en Ukraine. ats


«Le joueur le plus sous-estimé de l’histoire»

Karim Benzema, étincelant avec le Real Madrid, est «probablement le meilleur avant-centre du monde» et «le joueur le plus sous-estimé de l’histoire», a déclaré le président de l’UEFA Aleksander Ceferin hier dans un entretien à l’AFP avant la finale de Ligue des champions ce soir. Benzema (34 ans), au sommet de son art avec 44 buts en 45 matches sous le maillot du Real Madrid cette saison, figure seul en tête du classement des buteurs de la Ligue des champions 2021/2022 (15 buts), au point de faire figure de grand favori au Ballon d’or s’il décroche un cinquième sacre européen aujourd’hui.

L’international français égalerait au passage les cinq trophées décrochés par son ancien partenaire Cristiano Ronaldo, une unité derrière le recordman Paco Gento (six titres en C1 avec le Real Madrid). Et en cas de doublé, il pourrait déposséder le Portugais de l’un de ses nombreux records, celui du nombre de buts marqués sur une même saison de Ligue des champions (17 en 2013/2014), après avoir longtemps évolué au service de «CR7» au Real Madrid. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté La victoire de la Nati sur les Bleus un an plus tard

    Membre du staff de l’équipe nationale, Jean-Benoît Schüpbach revient sur l’exploit face à la France il y a un an
  • pictogramme abonné La Liberté Quand le foot rime avec plaisir pur

    Quelque 5000 petits footballeurs se retrouvent sur deux week-ends à Marly pour le Mémorial Sekulic
  • Lucien Favre à Nice

    Football » Lucien Favre est bien le nouvel entraîneur de l’OGC Nice. Le Vaudois a dirigé sa première séance hier matin. Il a signé un contrat avec le club...
  • Valcke condamné

    Football » Dans le jugement en appel sur les droits TV de la FIFA, le Tribunal pénal fédéral condamne Jérôme Valcke à 11 mois de prison avec sursis pour faux...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11