La Liberté

Fallait-il être fou pour être aussi fort?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ange ou démon? Diego Armando Maradona a toujours fasciné le monde entier, amateurs de football ou non. © Keystone
Ange ou démon? Diego Armando Maradona a toujours fasciné le monde entier, amateurs de football ou non. © Keystone
Partager cet article sur:
26.11.2020

Pour Nestor Subiat, Steve Guillod, Stéphane Henchoz et Bernard Challandes, Maradona sera éternel

Pascal Dupasquier

Football » Diego Armando Maradona est mort hier dans la banlieue de Buenos Aires. Une crise cardiaque l’a terrassé, il avait soixante ans. La nouvelle du décès de celui que beaucoup considèrent comme le meilleur joueur de l’histoire a stupéfié la planète football dans son ensemble. «Je suis trop triste pour donner une interview, désolé», réagit un Nestor Subiat anéanti.

Argentin d’origine, l’ex-international suisse au double passeport prend tout de même la peine de résumer son sentiment et celui de ses compatriotes: «Ce que je peux dire, c’est que pour le peuple argentin, c’est un drame, une nouvelle que nous avons de la peine à accepter. Diego nous a tellement donné, tout donné… Son amour pour notre pays était immense et 40 millions d’Argentins le pleurent aujourd’hui, ma famil

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00