La Liberté

La Turquie déjà tournée vers l’avenir

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A 27 ans, Hakan Calhanoglu (en rouge) sort de la meilleure saison de sa carrière avec le Milan AC. Le milieu de terrain a malheureusement connu moins de réussite avec sa sélection nationale. © Keystone
A 27 ans, Hakan Calhanoglu (en rouge) sort de la meilleure saison de sa carrière avec le Milan AC. Le milieu de terrain a malheureusement connu moins de réussite avec sa sélection nationale. © Keystone
Partager cet article sur:
19.06.2021

La formation de Senol Günes devait être une surprise de cet Euro, elle a finalement déçu ses supporters

Patrick Biolley

Euro 2020 » La Turquie a une chose en commun avec la Suisse, c’est qu’elle a déçu ses supporters. «Ils sont totalement passés à côté», souffle Musa Araz, milieu de terrain du FC Sion qui a joué deux ans et demi dans le pays de ses parents. «Cette équipe est méconnaissable. Il y a tellement de bons joueurs, mais ils se sont peut-être mis trop de pression.» Turgut Akdag, entraîneur du FC Fribourg, également aux origines turques, va même plus loin: «C’est une honte! Un si grand pays, avec un tel bassin de population et une si grande passion pour le football n’a pas le droit de ne pas faire un seul tir en 90 minutes, même si l’adversaire est l’Italie. C’est triste.»

La sélection de Senol Günes, entraîneur qui avait conduit la Turquie à la troisième place de la Coupe du m

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00