La Liberté

Le FC Bâle coule à pic

Comme l’an passé, la Ligue des champions se conjuguera sans Valentin Stocker et le FC Bâle. © Keystone
Comme l’an passé, la Ligue des champions se conjuguera sans Valentin Stocker et le FC Bâle. © Keystone
14.08.2019

Dominés 3-1 à Linz, les Rhénans ne participeront pas à la Ligue des champions

Football » Le FC Bâle ne participera pas à la Ligue des champions. Défaits 3-1 au retour du troisième tour préliminaire contre le LASK Linz hier soir, les Rhénans sont éliminés, mais tout de même reversés en phase de poules de la Ligue Europa.

Il est compliqué d’être dur envers le FC Bâle sur ce match retour. Dans le fond, les joueurs de Marcel Koller ont, pendant un bon moment, fait le match qu’il fallait, à savoir: jouer les coups à fond, mais surtout se sortir de l’intense pressing autrichien pour se rapprocher des buts adverses. Même après la 59e minute, lorsque sur un centre de Ranftl, Raoul Petretta déviait malheureusement ce ballon qui ne prenait même pas la direction du but de Jonas Omlin. Mais Bâle devait jouer son va-tout. Et il l’a fait, parfois de manière très brouillonne certes, mais avec beaucoup d’envie.

En témoigne ce déboulé côté droit de Silvan Widmer, rarement brillant depuis son arrivée au FCB en 2018 mais qui a trouvé Kemal Ademi pour l’égalisation à la 80e minute. Un peu tard, d’autant qu’en rupture le LASK a pu en remettre deux en fin de match.

Des occasions manquées

Mais avant ça, des occasions, Bâle en a eu. Très vite, Ademi, a priori successeur désigné d’Albian Ajeti après le départ de l’international à West Ham, a embêté la défense de l’équipe entraînée par Valérien Ismaël. L’ancien attaquant de Neuchâtel Xamax a même touché la barre sur un centre du remuant Noah Okafor (11e).

Valentin Stocker aussi a eu ses chances, comme pour confirmer son bon début de saison. Mais voilà, Bâle a longtemps manqué de réalisme pour inverser la tendance. LASK Linz aussi a eu quelques occasions, mais ce sont bien les Rhénans qui ont dicté le rythme. De quoi avoir quelques regrets.

Un mois de calme

Reste qu’avec deux revers sur ces deux confrontations, il demeure compliqué de «sauver» Marcel Koller et ses hommes. On retiendra surtout ce match aller à domicile (défaite 2-1) lors duquel ils sont passés complètement au travers et ont compromis la quasi-intégralité de leurs chances de qualification.

A défaut de Ligue des champions, le 2e du dernier championnat de Suisse sera reversé en phase de poules de la Ligue Europa. Avec la perspective de voir le calendrier se calmer un petit peu d’ici à la mi-septembre. C’est peut-être un soulagement, dans le but de concurrencer Young Boys sur le plan national. Et c’est l’assurance de participer à une compétition qui convient probablement beaucoup mieux à cette équipe, qui n’est définitivement plus celle d’il y a quelques années. ATS

LASK Linz - Bâle 3-1 (0-0)

14 000 spectateurs. Arbitre: Aghayev (AZE). Buts: 59e Petretta (autogoal) 1-0. 80e Ademi 1-1. 89e Goiginger 2-1. 94e Raguz 3-1.

LASK Linz: Schlager; Wiesinger, Trauner, Pogatetz; Ranftl, Michorl, Holland, Renner; Goiginger (94e Sabitzer), Klauss (87e Raguz), Tetteh (76e Frieser).

Bâle: Omlin; Widmer, Cömert, Alderete, Petretta; Balanta (86e Pululu), Frei; Zuffi (55e Bua); Stocker, Ademi, Okafor (65e Campo).

Notes: LASK Linz sans Ramsebner, Benkö et Oh (blessés). Bâle sans Van Wolfswinkel, Xhaka et Kuzmanovic (blessés). Avertissements: 52e Ranftl. 64e Stocker.

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00