La Liberté

Le FC Bulle et «la chance du premier»

Arthur Deschenaux (à droite, avec Dylan De Matos): «S’il faut courir pour prendre les trois points, je le fais avec plaisir.» © Corinne Aeberhard
Arthur Deschenaux (à droite, avec Dylan De Matos): «S’il faut courir pour prendre les trois points, je le fais avec plaisir.» © Corinne Aeberhard
09.09.2019

Les Gruériens trouvent le moyen de s’imposer 2-1 contre Lancy et d’accroître leur avance au classement

Pierre Salinas

Première ligue » C’est un des derniers mystères du football et du sport collectif en général, une loi qui relève du paranormal et qui veut que lorsque tout va mal, tout va très mais alors très, très mal. Prenez une lanterne rouge lambda, qui chercherait à se relancer par tous les moyens: aussi irréprochable soit-elle, elle verra toujours, et systématiquement, les pires fléaux du monde se liguer contre elle. A l’inverse, celui à qui tout sourit est assuré de rigoler toujours plus fort. Invités à analyser la victoire 2-1 du FC Bulle face à Lancy, Arthur Deschenaux et son entraîneur Pierre-Alain Suard ont utilisé la même expression: «La chance du premier.»

Samedi au stade de Bouleyres, le leader invaincu du groupe 1 de 1re ligue n’était pas supérieur au 13e de ce même groupe 1 de 1re

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00