La Liberté

Le FC Fribourg y a cru durant une heure

11.03.2019

Première league » Malgré une excellente entame de match, les Pingouins sont rentrés bredouilles de Meyrin (4-2).

Entre Meyrin, deuxième du championnat, et Fribourg, dernier avec quatre petits points, le combat semblait inégal. Si les joueurs de Georges Bula ont mené de deux longueurs et ont joué à onze contre dix durant septante minutes, force est de constater que la raison du plus fort est toujours la meilleure. Oui, les Pingouins, à l’image de l’agneau de la fable, se sont présentés au stade des Arbères, à Meyrin, avec des arguments, insuffisants cependant pour rivaliser avec leurs hôtes genevois, vainqueurs 4-2 par K.-O. «Malgré nos avantages et au-delà du fait que nous manquons d’expérience et de malice, leur duo d’attaquants (Matt Moussilou et Alexandre Valente, ndlr) est beaucoup trop fort, souffle l’entraîneur Georges Bula, joint par téléphone. Ils sont incroyables.»

Fribourg aurait cependant pu classer l’affaire avant que Matt Moussilou ne permette aux siens d’espérer (42e). Alors que Nathan Jaton et Ylber Mejdi avaient permis aux Pingouins de mener 2-0, Ibrahim Yimga s’est présenté seul devant le portier Da Silva et… a glissé. «Tout le monde fait des erreurs. Si c’est un défenseur cela donne un but, si c’est un attaquant cela nous empêche de marquer, résume le coach. Mais je n’en veux ni à Ibrahim qui a manqué un goal, ni à Sléo (Freiburghaus, le gardien, ndlr) qui a provoqué le penalty amenant le 2-2.» Martins, puis Diallo ont ensuite offert la victoire à Meyrin.

A l’autre bout du fil, Georges Bula parle des progrès de ses joueurs. «Matt Moussilou et l’entraîneur Lebeau m’ont dit que l’équipe allait mieux, mais j’en ai déjà marre qu’on me dise être surpris par notre niveau, je veux que les gars soient récompensés par autre chose que des paroles maintenant.» Malgré l’issue quasi définitive de cette deuxième ronde, l’heure n’est pas au défaitisme. «Nous n’allons pas baisser la tête. L’objectif est d’oublier le premier tour, quelle que soit la conclusion. Nous sommes à treize points de la barre, c’est dommage, mais nous devons faire des points.»

Le principal souci de son équipe est le manque de préparation, ce qui se ressent d’un point de vue physique. «La semaine dernière, nous avions tenu 50 minutes à fond, cette fois 70. Au-delà de cet aspect, c’est le temps qui compte, et nous ne pouvons pas nous battre contre le temps.» PB

Meyrin - Fribourg 4-2

(1-2) Stade des Arbères. Arbitre: Yves Dégalliez qui avertit et expulse Chaves (20e) pour une faute de dernier recours

Meyrin: Da Silva; Brito, Buchs, Rezzonico, Dembele; Chaves, K. Tsimba (49e Gassama), Diallo; C. Tsimba (49e Martins), Moussilou (86e Paçarizi), Valente. Entraîneur: Jean-Philippe Lebeau.

Fribourg: Freiburghaus; Monteiro, Fouda, Gharsallah; Jaton (68e Polonyi), Peter, Wenzi; Yimga (58e Yohans), Zimmermann (79e Kemiri), Mejdi (74e Nsingi). Entraîneur: Georges Bula.

Buts: 18e Jaton 0-1, 38e Mejdi 0-2, 42e Moussilou 1-2, 73e Moussilou 2-2 (penalty), 77e Martins 3-2, 92e Diallo 4-2

Notes: Fribourg sans Djidda, Yassa (non convoqués), Simevski (malade), Vukanovic, Rusca, Looga, Bulay (blessés) ni Sulejmani (suspendu).

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00