La Liberté

Le football pour garder le moral

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Antony De Carvalho est un élément clé de la formation glânoise, qui surprend cette saison en occupant la deuxième place du classement. © Alain Wicht
Antony De Carvalho est un élément clé de la formation glânoise, qui surprend cette saison en occupant la deuxième place du classement. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
01.10.2019

Victime d’une maladie rare, le joueur du FC Ursy Antony De Carvalho a fait preuve de résilience

Mélanie Gobet

Football » Il y a quatre ans, Antony De Carvalho perdait ses cils, puis ses cheveux, sans savoir pourquoi. Quelques semaines plus tard, un dermatologue lui diagnostiquait une alopécie universelle, soit une forme de maladie auto-immune rare, aussi appelée pelade, caractérisée par une absence complète de pilosité sur toutes les zones du corps. Elle est due à une défaillance du système immunitaire qui s’attaque aux poils pour une raison inconnue. Bien que sans conséquence directe sur la santé physique, la pathologie n’a pas été facile à vivre pour le jeune joueur du FC Ursy, qui a mis du temps à accepter sa nouvelle apparence.

«J’ai fondu en larmes en me regardant dans le miroir»

Antony De Carvalho

«Je perdais mes cheveux

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00