La Liberté

«Le vestiaire me manquait»

Une année après s’être rompu les ligaments croisés, Arthur Deschenaux est de retour sur les terrains. © Charles Ellena
Une année après s’être rompu les ligaments croisés, Arthur Deschenaux est de retour sur les terrains. © Charles Ellena
14.08.2019

Après onze mois d’absence, Arthur Deschenaux a retrouvé les terrains en ce début de championnat

Patrick Biolley

Première ligue » Durant toute la saison dernière, moins les quatre premières rencontres, nous avions pris l’habitude de croiser Arthur Deschenaux sur le bord des terrains. Le Fribourgeois avait été contraint d’encourager ses coéquipiers depuis les tribunes, la faute à une rupture des ligaments croisés du genou, la terreur des footballeurs. Onze mois après l’opération, le revoilà avec le maillot bullois, sans séquelles de sa mésaventure, ou presque. «Je suis déjà content, simplement parce que je peux jouer, je suis sur pied», apprécie le milieu de terrain de 26 ans. «Maintenant, ce sont les pieds qu’il faut régler. J’ai l’impression que le médecin me les a dévissés lors de l’opération», il éclate de rire.

Exactement 344 jours après son dernier

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00