La Liberté

Match au milieu des polémiques

16.01.2019

Football » Bien plus qu’un duel entre la Juventus de Ronaldo et l’AC Milan de Higuain, la Supercoupe d’Italie organisée aujourd’hui en Arabie Saoudite est devenue un match contesté par tous. Avec en toile de fond les restrictions imposées aux femmes, des tensions politiques et des accusations de piratage. Le 2 janvier, la Ligue italienne (Lega Serie A), organisatrice de l’évènement, annonçait fièrement que la vente de billets pour le match était partie «à plein régime». Mais l’enthousiasme a été très vite douché avec la révélation que seule une partie des places serait accessible aux femmes, celles de la catégorie «familles», les autres étant réservées aux hommes.

D’abord limitée aux réseaux sociaux, où beaucoup relevaient l’incohérence entre une récente initiative de la Lega dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes et le choix de l’Arabie Saoudite pour accueillir une affiche de prestige, l’indignation a rapidement gagné la classe politique. «Que la Supercoupe d’Italie se joue dans un pays islamique où les femmes ne peuvent aller au stade si elles ne sont pas accompagnées par des hommes est triste et dégoutant: moi, ce match je ne le regarderai pas», a ainsi affirmé Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur et homme fort du gouvernement. Alors que plusieurs autres figures de la politique italienne regrettaient le choix de Djeddah, le président de la Lega Gaetano Micciche estimait de son côté que la présence de femmes au King Abdullah City stadium serait une «première historique». ats

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00