La Liberté

Occasion à saisir pour Young Boys

Les Bernois espèrent prendre un avantage décisif ce soir à domicile contre le Dinamo Zagreb. © Keystone
Les Bernois espèrent prendre un avantage décisif ce soir à domicile contre le Dinamo Zagreb. © Keystone
22.08.2018

Les Bernois reçoivent ce soir (21 h) le Dinamo Zagreb en barrages de la Ligue des champions

Football » La mission de Young Boys est d’une clarté limpide si les Bernois veulent goûter au riche gâteau de la Ligue des champions. Il leur faut battre le Dinamo Zagreb en barrages. Le premier acte aura lieu ce soir à Berne (21 h). Pour les champions de Suisse, l’idéal serait de se mettre en position favorable avant le match retour en Croatie. L’entraîneur Gerardo Seoane n’a cependant rien voulu dévoiler ou presque devant la presse à un jour du match.

Aucune précision sur la tactique ou le onze de départ, ni même sur le résultat souhaité. Pour son premier match européen à la tête d’YB, Seoane a manié la langue de bois avec l’assurance d’un vieux briscard.

Prudente confiance

Les Bernois, qui ont fait le plein en Super League depuis le début de saison, peuvent aborder cette rencontre avec une prudente confiance. Il semble acquis qu’ils vont mettre la pression sur l’arrière-garde croate, sans évidemment négliger l’aspect défensif de leur jeu. Une victoire sans encaisser de but constituerait déjà un résultat positif. Le public semble conscient de l’importance de cette partie. Hier après-midi, 19 700 billets avaient déjà été vendus. Depuis 2010, YB a participé à trois reprises aux barrages, sans jamais toucher au Graal. L’occasion n’a jamais paru aussi favorable que cette année.

Dinamo Zagreb domine le football croate avec régularité depuis l’indépendance du pays au début des années 1990. Le club a remporté 18 titres sur 25, et même 12 lors des 13 dernières années. Mais les meilleurs joueurs du pays évoluent tous dans des championnats plus relevés.

Gare à Gavranovic

Aucun élément du Dinamo n’était sur la pelouse lors de la finale de la Coupe du monde perdue contre la France (4-2). Ce soir au Stade de Suisse, l’équipe ne devrait aligner que trois ressortissants indigènes. Les joueurs les plus connus, et peut-être ceux dont YB devra le plus se méfier, ont tous deux évolué en Suisse par le passé. Il s’agit évidemment du buteur Mario Gavranovic, international suisse, et qui constitue l’atout offensif numéro un du Dinamo. Mais il y a aussi Izet Hajrovic, ancien de Grasshopper, dont la technique peut faire des ravages.

Une vieille connaissance des Bernois fait aussi partie de l’effectif croate, à savoir le Tchèque Jan Lecjaks. Celui-ci a porté le maillot d’YB de 2011 à 2017 (avec un prêt d’avril à décembre 2013 au Valerenga Oslo), avant de partir à Zagreb. Ses chances de fouler la pelouse artificielle bernoise semblent cependant assez minces. ats

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00